Comment

La « méthode » préconisée par Rob Hopkins, fondateur du mouvement et auteur du Manuel de la Transition, peut se résumer ainsi :

    • Pour ne pas être pétrifié à l’idée de ce que l’avenir nous réserve, et passer à l’action, il est essentiel d’avoir une vision positive de l’avenir. Le fait que cette vision soit partagée, ne la fait plus paraître comme une utopie inatteignable mais comme un objectif bien réel et tangible. C’est dans cette vision positive que la motivation puise sa source.
    • Afin de se sentir partie prenante de ce mouvement, la prise de conscience de ce qu’impliquent la raréfaction du pétrole et le réchauffement climatique, aussi bien en termes environnementaux que sociaux, est indispensable. Mobiliser son entourage, ses voisins, consiste à les aider à avoir cette prise de conscience tout en leur démontrant que cela n’empêche pas une vision positive du futur ! Chacun a aussi un travail a faire sur soi pour arriver à gérer sa prise de conscience et à mettre en application une transition également à son propre niveau (la « transition intérieure »).
    • Un avenir soumis à une descente énergétique globale ne peut s’envisager qu’avec la relocalisation de l’économie et de la production dans des domaines aussi variés que l’alimentation, l’énergie, les transports, l’habitat, la santé, l’éducation… Ses projets de relocalisation ne pourront voir le jour que s’ils seront menés de façon collective. Chacun peut contribuer, quelle que soit ses préférences politiques, son âge, ses moyens. Cette construction commune sera riche de créativité et de lien social, grâce aux idées et à la participation de chacun.

Les étapes du « déploiement » de la Transition à Champigny.

A court terme :

  • création d’un collectif et d’un « groupe moteur »
  • création de liens avec d’autres associations campinoises œuvrant déjà dans le sens de la transition
  • présentations publiques, y compris avec des associations campinoises qui pourraient s’intéresser à la transition et l’intégrer dans leurs activités

A moyen terme :

  • organiser des événements « world café » autour de thématiques (relocalisation de l’alimentation, de l’énergie, de l’économie…) pour envisager ensemble les objectifs que nous voulons atteindre d’ici quelques années et les directions à prendre pour y arriver
  • création de groupes de travail qui vont s’approprier de ces thématiques
  • élaboration d’un « Plan de descente énergétique et de montée d’humanisme » pour la ville de Champigny, qui intégrera les travaux de chaque groupe de travail

A long terme :

  • accompagner les mesures énoncées dans le Plan afin que Champigny devienne une ville encore plus humainement riche, où il fera bon vivre, travailler, produire et partager, pour tous.
Publicités

Entrez votre adresse mail pour suivre ce site et recevoir par e-mail les annonces des événements que nous organiserons ou que nous soutiendrons.