Ressources

• Quelques livres à lire :

couv_manuel_transition

Manuel de transition de Rob Hopkins

Alors que se précisent le pic de production pétrolière et le réchauffement climatique, ce livre explique les étapes à suivre pour faire passer les idées, mettre en place des groupes d’actions autour de la question de la résilience locale. Celle-ci est la capacité, pour des sociétés, à résister à des coups durs et à retrouver de la vitalité. Cette résilience est d’autant meilleure que l’organisation de ces sociétés est complexe et les relations sociales développées.

ilschangentlemondeIls changent le monde de Rob Hopkins

Ce livre est un appel à l’action de la part du fondateur du mouvement de la Transition. Dans la lignée de son Manuel de transition (2010), Rob Hopkins explique pourquoi il faut réagir face à l’essoufflement de la croissance et aux dérèglements climatiques et écologiques. Et surtout, il nous montre comment on peut le faire, en rapportant nombre d’histoires d’actions locales réussies : le retour des vergers à Saint-Quentin, un supermarché coopératif de produits locaux en Espagne, un plan de descente énergétique à Totnes en Angleterre, une monnaie locale à Bristol, le retour de la bicyclette en Italie, un « Répar’ Café » à Paris, des jardins partagés qui se multiplient dans le monde, un moulin en Argentine, une coopérative d’énergies renouvelables au Japon après Fukushima… et bien d’autres success stories réjouissantes.

HopkinsOK-f35f5Le pouvoir d’agir ensemble, ici et maintenant de Rob Hopkins

Un jour de l’année 2005, Rob Hopkins, simple citoyen britannique, sort de chez lui et part frapper à la porte de ses voisins, dans la petite ville de Totnes – où il vient à peine d’emménager. Il leur propose rien de moins que se réunir pour organiser une nouvelle économie à l’échelle de leur territoire. Un nouveau modèle, la Ville en Transition, à partir des atouts disponibles localement : ne plus attendre que les aliments arrivent du bout du monde à grand renfort de pétrole, mais mettre en place des circuits courts et cultiver toutes les terres disponibles (jardins, toits, squares municipaux…) ; ne plus déplorer la pollution, mais regrouper ses concitoyens autour d’un projet de coopérative d’énergies renouvelables de proximité ; ne plus fulminer à propos des banques et de la Bourse, mais adopter une monnaie locale qui fertilise le territoire, etc. Son expérience n’a pas seulement fait ses preuves à Totnes, elle s’est répandue dans 1 200 villes de 47 pays.

21histoiresdetransitioncoverpetit21 histoires de Transition récoltées par Rob Hopkins

 

 

 

alternativez-vousAlternativez-vous !
Alternatiba, Collectif Transition Citoyenne
Christiane Hessel (Préfacier), Lucile Gomez (Illustrateur)

Du 5 juin au 26 septembre, le grand tour de France Alternatiba est parti à la rencontre de plus d’un million de citoyens dans près de 200 villes. A cette occasion a été publié un fascicule de 40 pages. Véritable vadémécum de ce mouvement inédit qui prend depuis quelques mois un essor considérable, voici un ouvrage qui explique simplement comment chaque citoyen peut vivre dans une société véritablement alternative : plus écologique, plus juste, plus solidaire, plus conviviale, bref, une société plus désirable. Les solutions existent et c’est l’affaire de tout un chacun de les mettre en œuvre au quotidien.

• Quelques films à voir :

Sur la toile :

In Transition 1.0  est le premier film détaillé sur le mouvement des villes en transition, filmé par ceux qui connaissent le mieux le sujet, ceux et celles qui sont en train de changer les choses. Le mouvement de Transition concerne des communautés du monde entier, réagissant au pic pétrolier et au défi climatique avec créativité, imagination et humour, et se mettant en action pour reconstruire leur économie et communauté locale. »

In Transition 2.0 est le deuxième film de Transition Network, relatant des récits inspirés des initiatives de transition à travers le monde, répondant à des temps incertains avec un optimisme engagé, de la créativité et des solutions.

En DVD :

cultures_en_transitionCultures en transition de Nils Aguilar

À Cuba, en Angleterre comme en France, des alternatives en marche témoignent avec force d’une transition culturelle en cours. Une transition qui serait la préfiguration d’un futur au-delà de l’insécurité alimentaire, des désastres écologiques et des aliénations dont nous souffrons présentement.

Les solutions montrées dans Cultures en transition excellent par leur simplicité, leur faible coût, voire leur gratuité, ainsi que par leur intégrité écologique. À l’échelle d’un balcon-potager ou à l’échelle de l’agriculture d’un pays tout entier, elles ont vocation à favoriser les économies locales, à fortifier les liens de voisinage, ainsi qu’à encourager la diffusion libre des savoirs.

Publicités

Entrez votre adresse mail pour suivre ce site et recevoir par e-mail les annonces des événements que nous organiserons ou que nous soutiendrons.